beatrice-charreau

Béatrice Charreau

Biochimiste dans l’équipe du Dr Brouard et du Pr Laplaud au sein du Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie.

Nantaise depuis 1992, elle y réalise sa thèse de doctorat en immunologie, puis effectue un stage à l’Université de Cambridge (UK). Elle a mis en place la transgénèse chez le rat, initiant la plateforme de transgénèse sous la direction d’Ignacio Anegon, Directeur de l’Inserm.

Béatrice Charreau participe notamment à deux LabEx (laboratoires d’excellence), à l’institut CESTI. Son équipe de recherche travaille sur la thématique de dysfonction des cellules endothéliales au cours du rejet de greffe.
Ces travaux portent sur la compréhension des mécanismes immunologiques et inflammatoires et devraient permettre, à terme, d’identifier de nouveaux facteurs de risques du rejet de greffe et développer de nouveaux outils diagnostiques pour le suivi des patients greffés.
Utilisant des approches méthodologiques variées qui allient immunogénétique humaine, modèles cellulaires et moléculaires, les études réalisées par l’équipe s’adossent à une méthode spécifique développée avec les cliniciens de l’ITUN : la recherche translationnelle. La recherche d’applications, validée par des brevets et réalisée en collaboration avec des phytochimistes, amène à l’identification de nouvelles molécules actives sur l’endothélium.

Portraits d'Enseignants-chercheurs

Voir tous les portraits